Industrie durable : quelles sont ses particularités ?

L’humanité doit encore relever le défi de l’économie d’énergie pour espérer vivre sans encombre dans les prochaines années. La question énergétique est au cœur des préoccupations et ce, que l’on parle de transition ou d’efficacité. Les entreprises doivent tenir compte de la dimension industrielle et technologique qui devient de plus en plus importante. Sans prendre compte de cet aspect, elles ne peuvent pas se présenter comme étant des industries durables. Comment donc devenir une industrie durable ?

Réduire sa consommation énergétique

Pour en savoir davantage au sujet de l’industrie durable, consultez industriel.net. Au sein des industries actuelles, on observe une baisse de la consommation énergétique. Cela s’explique par une réduction de la production industrielle et par une nette amélioration de l’intensité énergétique dans le secteur. Cette baisse énergétique se répercute à divers niveaux dont :

A découvrir également : Traceurs hp : leur utilité, leurs fonctionnalités et comment les choisir ?

  • L’éclairage ;
  • Les fluides ;
  • Le bâtiment ;
  • Les machines ;

Aujourd’hui, on a tendance à utiliser des tubes fluorescents à haut rendement pour mieux maîtriser l’éclairage. 

On procède à la détection et à l’annulation des fuites de fluides dont l’air et l’eau. On met différents dispositifs en place pour économiser le gaz et l’eau chaude (retrait du chauffage en heure creuse par exemple). 

A lire en complément : Plombier en Nouvelle-Aquitaine : un spécialiste disponible dans toute la région

Il est de rigueur d’optimiser les systèmes des machines en fonction des applications et non, selon les composants pris isolément. De même, on récupère la chaleur issue des compresseurs d’air comprimé. Il faut suivre la consommation énergétique en temps réel. 

Industrie durable : quelques gestes simples

Un grand nombre d’actions est à la portée des entreprises et elles contribuent toutes à réduire la consommation d’énergie. Ainsi, il faut éteindre les lampes en sortant des locaux. Il est préconisé d’utiliser du papier recyclé et de mettre les ordinateurs en veille quand on ne les utilise pas. 

On recycle les gobelets de la fontaine d’eau ou on offre des contenants durables aux collaborateurs. Il est recommandé d’imprimer en recto/verso et de faire baisser le chauffage. On n’abuse pas de la climatisation et on remplace les matériels gourmands par d’autres modèles moins onéreux, quitte à opter pour un circuit de seconde main.

Il faut sensibiliser les collègues au co-voiturage bien que cela prenne du temps. Ces gestes ont un impact notable sur toute la vie de la planète.

La démarche se fait progressivement et tend vers un renouveau de la culture d’entreprise. 

Pourquoi prôner la durabilité ?

Un lien se crée entre les éléments du triple bilan. Les entreprises qui font des progrès en environnement et en social connaissent aussi un meilleur rendement financier. De plus, ces industries attirent et fidélisent les salariés. Elles ont une excellente réputation. Faisant preuve d’innovation, elles n’ont pas peur de s’adapter. 

Pour s’affirmer en tant qu’entreprise durable, il est important de choisir des fournisseurs responsables. Il convient de privilégier les circuits courts et de limiter la production ainsi que la gestion des déchets. Il est de rigueur de valoriser l’économie circulaire pour réduire les émissions carbones pendant la production, le transport et le stockage des marchandises. Il faut maîtriser la consommation énergétique des sites de production. 

De même, une industrie durable respecte la planète et s’aligne aux attentes des clients. Elle opte pour les matériaux recyclés et durables. Elle établit un bilan carbone et préfèrent l’éco-conception lorsque cela est possible. Optimisant le transport, elle porte une attention particulière au dernier kilomètre qui est responsable de 20 % des émissions de gaz à effet de serre.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés